CONTRÔLE MYCOLOGIQUE DES HUITRES (CRASSOSTREA GIGAS) CONSOMES A BOMA, VILLE PROVINCE DU KONGO CENTRAL EN RDCONGO

Authors

  • MUPANDA JOACHIM MUMBAKA Assistant, IST BOM
  • LONGO PAMPHILE MASUANGI Chef de Travaux, ISTM BOMA
  • KATUMBA RICHARD LUBALA Chef de Travaux, ISTM MBUJI MAYI
  • LUFULUABO ANGELE MISUMBA Chef de Travaux, ISTM KINSAHSA
  • MUSHINDUA FREDDY KATSHONGO Chef de Travaux, ISTM KINSHASA
  • NDIMBA BOB SENKER Doctorant, UPN
  • LONGO PAMPHILE MASUANGI Professeur, IST BOMA
  • KASUYI JEAN LUFULUABO Professeur, ISTM KINSHASA

Keywords:

Contrôle , mycologique , Huitres

Abstract

Ces animaux filtrent l'eau et concentrent les microorganismes et les toxiques. Les risques sont multiples : bactéries (clotridium, vibrio) ; virus (norovirus, hépatite A) et les biotoxiques (paralysante, neurotoxique, diarrhéique, amnésiante). Il ressort de ces calculs qu'il y a 95% de chance que le taux de contamination des huitres dans les différents sites de prélèvement enquêtés pour la population soit compris entre 57,3% et 82,7%.

These animals filter the water and concentrate microorganisms and toxicants. There are multiple risks: bacteria (clotridium, vibrio); viruses (norovirus, hepatitis A) and biotoxics (paralyzing, neurotoxic, diarrheal, amnesic). It appears from these calculations that there is a 95% chance that the contamination rate of oysters in the different sampling sites surveyed for the population is between 57.3% and 82.7%

References

ADONSON, A. 1758 : Histoire naturelle du Sénégal "Coquillages".Correspondant de l'académie Royale des sciences. Paris édition chez Claude jean baptise Banche, 269 pages .

ALBARET, J-J. 1986 : La faune ichtyologique de la Casamance : observations réalisées en 1984-1985.

ARMSWORTH, N; ROUGHGARDEN, B. 2002: The economic value of ecological stability. London, street house, 137 pages

Atmar RL, Neill FH, Romalde ]L, et al détection of Norwalk virus and Hépatis A Virus in Shellfish tissues with the PCR environMicrobiol 15 ; 61: 3014-8

Barataud D. Doyle A, Gallay A, Thiolet JM, le Guyaders, Kholiu % et al., Toxi-infections alimentaires collectives à Norovirus. liées àia consommation d'huitres de Pétang de thau. France, Décembre 2002. Bull EpìdémìolHebd. 2003

BELIN, C. 2004 : Bilan sur 20 ans des interdictions administratives de vente et de ramassage des coquillages, pour présence de phycotoxines, sur le littoral français 1984-2003. In : Bibliomer, n°29, Mars 2005, 1-8

BLANC, A. 1963 : Etude de l'huître des palétuviers Joal. Mémorandum des opérations réalisées Joal, 75 pages

BLANC, A. 1964 : Infrastructures ostréicole. Mémorandum des opérations réalisées Joal. 38 pages

BOEUF, P, ZABI, S.F. 1992 : Evaluation des ressources halieutiques en Afrique de l'ouest. Revue hydrologique tropicale. Paris, ORSTOM vol. 25, n°8, 261 pages.

BOSCH, F. 1995: Physical factor: Ostrea. Science marine, art. Vol. 7, n°34, 104 pages.

BROWN, L.D; MEEKIN, T.A.Mc: Microbiological aspect of oysters' production in Southern Tasmania. Food technol. Autr. 29, 103-106.

CAMBRON, J ; CREMOUX, R. 1966 : Résultats des deux années de contrôle de salubrité des huîtres de Joal. Dépistage des germes d'origine fécale. Dakar (SN), inter. S. (Méd. Afrique noire, n° 11), 347-348.

CARLIER, F; COHEN-MAUREL, E; GUILLOT, D. 2005 : Dossier coquillages et crustacés. Linéaire, n°209, In : Bibliomer n° 33, Mars 2006, p.132-139.

COMMUNAUTE EUROPEENNE. Directive du conseil fixant les règles sanitaires régissant la production et la mise sur le marché de mollusque bivalves vivants (91/492/CEE). J. offxomm Europ., 1991, L268,. 1-17

CORMIER-SALEM, M.C. 1987 : La cueillette des huîtres en Casamance place de cette pratique dans le système d'exploitation Diola.

CORMIER-SALEM, M.C. 1991 : Dynamique et usages de la mangrove dans les pays des rivières du Sud (du Sénégal à la Siéra Léone).

CORNILLOTE E, SAINT-JOANIS., DAUBE G., KATAYAMA S. -L, GRANUM P.E, CANARD B., COLE S.T The enterotoxin gene (cpelogfclostridium perfrigens can be chromosomal or plasmid-bonne. Mol. Microbiol. 195,15,639-647

COURTOIS, G. 1993 : Poissons et coquillages : sources de contamination microbienne des coquillages et assainissement du milieu.

DIAW, M.C. 1987 : Approche socio-économique de l'exploitation aquatique en Casamance : la filière huître.

EFSA, Scientific opinion on Norovirus (NOV] in Oysters : Methods, limits and control options. EFSA J 2012.

Glass RL, parashar UD, Esther MK. Norovirusgastroentéritis. N Engl J Med 2009, 361:1776-85

JOSEPH S.W., DOLWELL R.R., KAPER J.B, Vibrio parahoemolyticus and related halophilicvibrios.Crit. Rev. Microbiol., 182,10,77-124

KHEDIR, R. 2002 : Les aires protégées en Tunisie.

Le Guyader Fs, le saux JC, Ambert-Balay K. Krol J. serais 0. Parnaudeau S, et al., Aichi virus norovirus. astrovirus, enterovirus and rotavirus involved in chinical cases from a french oyster related gastroentérites outbreak. J Clin Microbiol., 2008

Lopman B, gastanaduy P. Park GW, et al environnemental transmission of norovirusgastroentéritiscur op virol 2012 : 2 : 96-102

Maalouf H, Zakhour M, le pendu J et al Norovirusgenogroup I and II ligand in oysters : tissue distribution and seasenal variationsAppl environ Microbiol 2008 :105

Miossec L, Vaillant V. Epidémiologie des gastro-entérites virales associées à la consommation dans coquillages. Bull soc Microbiol 2001

NIANG, P.N'D. 1992 : Recherche de bactéries indicatrices de pollution fécale dans l'huître du Sénégal, Crassostrea gasar (ADANSON). Mémoire de DEA de Biologie Animale, Ucad, 56 pages.

NIANG, P.N'D; SEYDI, Mg. 1996 : Bactéries indicatrices de pollution fécale dans l'huître du Sénégal Crassostrea gasar en zones conchylicoles. Article, Microb.et Hyg. Ali., vol. 8, n°23, pp. 8-11

OCEANIUM 2007 : Projet de gestion durable des ressources naturelles par les populations locales du Sénégal, Dakar, 26 pages.

OCEANIUM, 2007 : Mise en place d'une Aire Marine Protégée Communautaire dans le Delta du fleuve Casamance pour la sauvegarde du lamantin et la gestion durable des pêcheries de crevettes. Dakar, 11 pages.

PETIT L., GILBERT M, POPOFF M.R. Clostridium perfringens .-toxinotvp and genotvp. Trends Microbiol, 1999.

Plusquelle C A. (1992). La contamination bactérienne des coquillages. In coquillages et santé publique du risque à la prévention. Rennes : ENSP Editeur, chapitre 4,51-78.

RONVEAU X 0., VOS D.# BOS MAN A., BRANDWIJK K., VINJE K., KOOPMANS M., REINTJES R. Epidemie de gastroentérite à virus deNorovirus dans un hôpital de long et moyen séjour à Rotterdam. Eurosurveisllance, 2000, 5, 54-57

ROZIER, J; CARLIER, V; BOLNOT, F. 1985 : Base microbiologique de l'hygiène des aliments: rôle des micro-organismes comestibles. Paris, édition SEPAIC, 95-122.

THIAM, M. 2000 : Les amas et tumulus coquilliers sénégambiens : un patrimoine en sursis. Département d'Histoire, Faculté des Lettres et Sciences Humaines - UCAD, 7 pages.

Thomas A, Le Saux J-C, Olivier J et al. Norovirus et huitres : de la terre à la mer virologie 2011 ; 1 ; 353-60

Published

2024-02-05

How to Cite

MUMBAKA, M. J., MASUANGI, L. P., LUBALA, K. R., MISUMBA, L. A. ., KATSHONGO, M. F., SENKER, N. B. ., MASUANGI, L. P., & LUFULUABO, K. J. (2024). CONTRÔLE MYCOLOGIQUE DES HUITRES (CRASSOSTREA GIGAS) CONSOMES A BOMA, VILLE PROVINCE DU KONGO CENTRAL EN RDCONGO. International Journal of Social Sciences and Scientific Studies, 3(6), 3519 - 3534. Retrieved from https://ijssass.com/index.php/ijssass/article/view/260