International Journal of Social Sciences and Scientific Studies (2022)

C:\Users\User\Desktop\logo.pnglogo

Listes de contenus disponibles sur: Scholar

Déterminants de l’exposition professionnelle au cancer broncho-pulmonaire chez les travailleurs de l’Office des Voiries et Drainage de Kinshasa/RDC

Journal homepage: ijssass.com/index.php/ijssass


DÉTERMINANTS DE L’EXPOSITION PROFESSIONNELLE AU CANCER BRONCHO-PULMONAIRE CHEZ LES TRAVAILLEURS DE L’OFFICE DES VOIRIES ET DRAINAGE DE KINSHASA/RDC☆

Alphonse Muninga ATUNGALEa, Steve Cele ATUNGALEb, Robert Ndesiay MUSULUc, Jannot Ilolo ZANGAd, Jules Nakamukwikila ILAKAe, Nestor Ngansimi MAYAYAf, Joseph wa Kazadi TSHIBANGUg, Emery Otak NGALAFELEh, Elie Kazadi KANYINDAi*

a.Personnel scientifique à l’Université Pédagogique Nationale (UPN), Membre de la Cellule LMD en Sciences Infirmières/UPN, Directeur des services académiques ISTMM/CEPROMAD Kinshasa, RDC. et Consultant au Centre Africain de Recherche et Developpement (CARDE),

B. Personnel Scientifique à l’Institut Supérieur des Techniques Médicales (ISTM), IDIOFA, RDC.

C. Personnel scientifique à l’Université Pédagogique Nationale (UPN), Coordonnateur de stage en Sciences Infirmières, Proviseur à l’ITM ŒCUMENIQUE, Kinshasa Ngaliema, RDC.

D. Personnel scientifique à l’Université Pédagogique Nationale (UPN), Département de Nutrition et diététique.

E. Personnel Scientifique à l’ISP/BELEMIESE, Chef de Bureau au programme National de Communication pour la Promotion de la Santé, Division Appui Technique chargé des recherches opérationnelles et action, Ministère de la santé Publique, Hygiène et Prévention.

F.Personnel scientifique à l’ISTM/MOANZA

G. Professeur ordinaire, Faculté de Sciences de la Santé, Université Pédagogique Nationale (UPN), Kinshasa Ngaliema, RDC.

H. Chef de travaux au Département de Biologie-chimie, Sciences exactes, à l’ISP/Idiofa, RDC.

I. Personnel Scientifique ISTM/Kinshasa, RDC

Received 29 June 2022; Accepted 10 July 2022

Available online 15 July 2022

2787-0146/© 2022 IJSSASS Ltd. All rights reserved.

A R T I C L E I N F O

Keywords:

Déterminant de la santé

Pollution atmosphérique

Cancer des poumons

Epidémiologie environnementale

Maladies professionnelles

Exposition professionnelle

A B S T R A C T

Les travailleurs de l’OVD sont exposés à divers types de pollutions qui sont à l’origine des plusieurs nuisances. La présente étude a été conduite dans une vision d’identifier les facteurs d’exposition professionnelle associés à la survenue du cancer broncho-pulmonaire et contribuer à la réduction du taux élevé des affections pulmonaires.

Notre étude est descriptive transversale à visé analytique, se situant dans le domaine de la santé publique, dans sa composante épidémiologie environnementale. Un échantillon de 166 travailleurs de l’office des Voiries et drainage (OVD) / Kinshasa a été retenu. Nous avons recouru à la méthode d’enquête sur terrain et de la technique d’interview face à face en utilisant un questionnaire comme guide d’interview.

Après analyse et traitement des données, nous avons trouvé que 90,4% des enquêtés ont déjà été exposés à un facteur lié à la profession aboutissant à une infection broncho-pulmonaire. 80,1% font l’asphaltage, ensuite 10,2% travaillent à la menuiserie et enfin 9,6% à l’ingénierie. Sur ce qui concerne les facteurs favorisant la survenue d’une infection broncho-pulmonaire, 44,6% ont cité l’insuffisance alimentaire, 36,1% ont cité l’activité exercée à l’entreprise, 9,6% ont cité respectivement l’exposition à l’amiante et non-respect de l’hygiène environnementale. Et il existe des relations statistiquement très significatives entre les variables d’intérêt scientifique à cette recherche. Ceci nous permet de dire aux travailleurs de l’OVD d’utiliser les masques pendant les prestations pour se protéger contre les différentes maladies dans leurs carrières..

  1. INTRODUCTION

Il existe une interaction entre l’homme, son milieu de vie et sa santé. Dans les milieux de vie, les activités professionnelles, les particules en suspension dans l’air font partie de notre environnement, qu’elles soient d’origine naturelle (érosion des sols, incendie de forêt…) ou liées à l’activité humaine (depuis l’époque du feu jusqu’à nos jours).

Le cancer broncho-pulmonaire est tel que c’est l’exemple-type en épidémiologie d’une relation causale d’exposition et de survenue d’une maladie.

Le cancer broncho-pulmonaire est la première cause de décès par le chez les hommes et les femmes. Environ 85% des décès sont liés au tabagisme, (Robert L. Keith, 2020). Aux En 2020, on estime que 228 820nouveaux cas de cancer du poumon seront diagnostiqué États-Unis (112520 chez les femmes et 116300 chez les hommes, et que 135720 personnes décèderont de la maladie.

Environ 15 à 20% des personnes qui développent un cancer du poumon n’ont jamais fumé, ou ont très peu fumé. On ignore la raison pour laquelle ces personnes développent un cancer de poumon, mais certaines mutations génétiques pourraient en être la cause.

La pollution atmosphérique, notamment aux PM2,5, était estimée responsable, en 2015, de 4% de l’ensemble des nouveaux cas diagnostiqués de cancer du poumon, (Turner MC, 2020). Environ 10 à 15% des cancers du poumon sont attribuables à l’exposition professionnelle à l’amiante (ANSES). C’est l’exposition professionnelle associée au cancer la plus fréquente.

Chez les travailleurs pendant les travaux de construction ou de réaménagement des routes, les facteurs de risque possibles comprennent la pollution de l’air, le fait de fumer de la marijuana, l’exposition à la fumée de cigare et le tabagisme passif, et l’exposition à des agents carcinogènes rencontrés ou respirés au travail, tels que l’amiante, les radiations, le radon, l’arsenic, les chromates, le nickel, les éthers de chlorométhyle, les hydrocarbures aromatiques polycycliques, le gaz moutarde, ou les émissions de four à coke, et l’utilisation excessive de feux ouverts pour la cuisine et le chauffage.

L’air est composé d’oxygène, d’azote, de gaz rares et de contaminants. Ces contaminants peuvent être d’autres gaz ou des particules solides ou liquides en suspension. Ces particules en suspension (notées PM qui vient de l’anglais Particule Matter) varient en termes de taille, de nombre, de surface, de composition chimique, de solubilité et d’origine.

Les particules sont souvent classées selon leurs propriétés aérodynamiques car ces propriétés déterminent le transport et la remise en suspension des particules dans l’air ; elles déterminent aussi leur pénétration dans l’appareil respiratoire et elles sont associées à la composition chimique et à la source des particules. Elles constituent la pollution atmosphérique qui est comprise comme étant la présence d’une substance étrangère ou une variation importante dans la proportion de ses composants est susceptible de provoquer un effet nocif, compte tenu des connaissances scientifiques du moment, ou de créer ou une nuisance ou une gêne.

Avec précision, « constitue une pollution atmosphérique, l’introduction par l’homme, directement ou indirectement, dans l’atmosphère et les espaces clos, de substances ayant des conséquences préjudiciables de nature à mettre en danger la santé humaine, à nuire aux ressources biologiques et aux écosystèmes, à influer sur les changements climatiques, à détériorer les biens matériels, à provoquer des nuisances olfactives excessives. »

Le cancer du poumon demeure une maladie éminemment mortelle. Le meilleur taux de survie à 5 ans est enregistré aux avec 15%. La survie moyenne est de 10% en Europe et de 8,9% dans les pays en voie de développement, (Parkin, M. et col. 2002).

Le poids du cancer broncho-pulmonaire en Afrique dans le monde, le cancer broncho-pulmonaire en Afrique représente 6,0% de l’incidence mondiale, 7,5% de la mortalité mondiale et 4,1% de la prévalence mondiale. C’est le continent qui pèse le moins lourd pour ces trois variables après l’Océanie. Le taux de cancers broncho-pulmonaires en Afrique est comparable à celui des États-Unis dans les années 30 où ce taux était <5/100000 pour les deux sexes (Alberg, A., 2007).

  1. MATERIELS ET METHODES

La présente recherche a été réalisée au sein de l’Office des Voiries et Drainage. Le siège social de l’Office des Voiries et Drainage est établi à Kinshasa. L’Office comprend des Services à Kinshasa et dans les Chefs-lieux des Provinces. D’autres Services de l’Office peuvent être créés en tout autre lieu de la République Démocratique du Congo par décision du Conseil d’Administration moyennant l’autorisation de l’autorité de tutelle.

La population cible de notre étude est constituée de l’ensemble des travailleur de l’office des Voiries et drainage (L’OVD/Kinshasa) en sigle. Après avoir appliqué les critères de sélections, et sur base de la méthode d’échantillonnage non probabiliste et la technique d’échantillonnage accidentel ou occasionnel. Nous avons retenu une taille de l’échantillon de 166 travailleurs de l’OVD/ Kinshasa.

Pour mener au point notre recherche, nous avons au vu de cette étude qui est du type descriptif transversal, de nature quantitative, utilisé la méthode d’enquête. Des entretiens approfondis face à face utilisant un guide d’entretien semi-structuré ont servi de technique de collecte des données.

Les données du cette enquête ont été saisies à l’aide du logiciel EXCEL 2007 et analysées à l’aide de logiciel SPSS version 16.0.

Pendant la phase de traitement et analyse des données, les étapes suivantes ont été suivies :

  • Analyse univariée sur la présentation des tableaux de fréquences et le calcul de pourcentage.
  • La comparaison entre les groupes a été faite à l’aide de test de chi-carré. Le degré de signification a été fixé à 0,5.

Schéma 1 : Organigramme général de l’Office des Voiries et Drainage

COLLEGE DES COMMISSAIRES

AUX COMPTES

CONSEIL D’ADMINISTRATION

SECRETARIAT

CONSEIL D’ADMINISTRATION

SECRETARIAT

CELLULE

JURIDIQUE

Direction des Voiries

Assainissement &

Environnement

(DV AE)

Direction Etudes &

Projets

(DEP)

Direction Contrôle

& Exploitation

(DCE)

Direction de Gestion

Matériels

(DGM)

Direction Finance

(DF)

Direction des Ressources Humaines

(DRH)

Directions Provinciale s

(DP)

Direction des Services Généraux

(DSG)

Direction de Planification & Programmation

(DPP)

Direction Audit

Interne

(DAT)

Direction Inspection

(DI)

  1. RESULTATS

3.1. ANALYSE ET PRESENTATION DES RESULTATS

3.1.1. ANALYSE UNIVARIEE

Tableau n°1 : Sexe, niveau d’étude et Etat matrimonial des enquêtés

Sexe fi %
Masculin 158 95,2
Féminin 8 4,8
Total 166 100,0
Niveau d’études
Analphabète 5 3,0
Primaire 11 6,6
Secondaire 89 53,6
Supérieur et universitaire 61 36,7
Total 166 100,0
Etat matrimonial
Célibataire 60 36,1
Marié 101 60,8
Union libre 2 1,2
Divorcé 3 1,8
Total 166 100,0

Il résulte de ce tableau que la majorité des enquêtés soit 95,2%. 89 soit 53,6% sont du niveau secondaire. En outre, la majorité des enquêtés soit 60,8% étaient des mariés, suivi de 36,1% des célibataires.

Tableau n°2 : Catégorie dans la profession

Catégorie dans la profession fi %
Journalier 53 31,9
Tous travaux 75 45,2
Travail en qualification 3 1,8
Cadre du service 35 21,1
Total 166 100,0

Ce tableau nous montre que bon nombre des personnes enquêtées soit 45,2% sont des « Tous travaux », ensuite 31,9% étaient des journaliers, suivi de 21,1% de cadre du service et enfin 1,8% travailleur en qualification.

Tableau n°3 : Revenu mensuel

Revenu mensuel fi %
Moins de 100$ 26 15,7
De 101 à 350$ 122 73,5
Plus de 350$ 18 10,8
Total 166 100,0

Il résulte de ce tableau que 122 sujets soit 73,5% gagnent de 101 à 350$, suivi de 26 sujets soit 15,7% qui gagnent moins de 100$ et enfin 18 sujets soit 10,8% gagnent plus de 350$.

Tableau n°4 : Ancienneté dans l’OVD

Ancienneté dans l’OVD fi %
Moins d’une année 5 3,0
1-5 ans 108 65,1
Plus de 5 ans 53 31,9
Total 166 100,0

Il sied de noter que bon nombre des enquêtés soit 65,1% ont passé d’une année à 5 ans, suivi de 31,9% qui ont une ancienneté de plus de 5 ans et enfin, 3% ont moins d’une année d’ancienneté à l’OVD.

Tableau n°5 : Avoir été exposé a un facteur lié à la profession aboutissant à une infection broncho-pulmonaire

Antécédent d’exposition fi %
Oui 150 90,4
Non 16 9,6
Total 166 100,0

Il ressort de ce tableau que sur 166 personnes enquêtées, 150 soit 90,4% reconnaissent avoir été exposé à un facteur exposant à une infection broncho-pulmonaire.

Tableau n°6 : Service de prestation

Service de prestation fi %
Asphaltage 133 80,1
Ingénierie 16 9,6
Menuiserie 17 10,2
Total 166 100,0

Ce tableau nous indique que 80,1% des enquêtés font l’asphaltage, ensuite 10,2% travaillent à la menuiserie et enfin 9,6% à l’ingénierie.

Tableau n°7 : L’influence du service à la contamination du CBP

L’influence du service à la contamination du CBP fi %
Oui 124 74,7
Non 42 25,3
Total 166 100,0

Il résulte de ce tableau que 74,7% des enquêtés ont reconnu que leur service de prestation ont de l’influence à la contamination du CBP.

Tableau n°8 : Antécédent d’une affection pulmonaire dans l’OVD et Type de pathologie incriminée

Antécédent d’une affection pulmonaire dans l’OVD fi %
Oui 56 33,7
Non 110 66,3
Total 166 100,0
Type de pathologie incriminée
Tuberculose 16 9,6
Bronchite 16 9,6
Aspergillose 16 9,6
Asthme 8 4,8
Total 56 33,7

Ce tableau nous montre que sur 166 personnes enquêtés à l’OVD, 56 soit 33,7% ont déjà souffert du CBP et 110 soit 66,3% n’ont jamais souffert de cette pathologie. Par ailleurs, sur 56 personnes qui avaient développé une infection pulmonaire, bon nombre avaient cité la tuberculose, l’aspergillose et la bronchite à 9,6% et une faible proportion soit 4,8% avaient cité l’Asthme.

Tableau n°9 : Déterminant des infections broncho-pulmonaires

Déterminant des infections broncho-pulmonaires fi %
Insuffisance alimentaire 74 44,6
Activité exercée à l’entreprise 60 36,1
Non-respect de l’hygiène environnementale 16 9,6
Exposition à l’amiante 16 9,6
Total 166 100,0

Sur ce qui concerne les facteurs favorisant la survenue d’une infection broncho-pulmonaire, ce tableau nous renseigne que 44,6% ont cité l’insuffisance alimentaire, 36,1% ont cité l’activité exercée à l’entreprise, 9,6% ont cité respectivement l’exposition à l’amiante et non-respect de l’hygiène environnementale.

Tableau n°10 : Protection contre la poussière lors du travail et usage des masques au travail

Protection contre la poussière lors du travail fi %
Oui 51 30,7
Non 115 69,3
Total 166 100,0
Usage des masques au travail
Oui 67 40,4
Non 99 59,6
Total 166 100,0

Ce tableau nous renseigne que 69,3% des enquêtés ne se protège pas contre la poussière pendant qu’ils font leurs prestations contre 30,7% qui se protègent contre la poussière. En plus 40,4% font usage des masques pendant le travail et 59,6% n’en font pas usage.

Tableau n°11 : Existence des matériels de protection aux CBP

Existence des matériels de protection aux CBP fi %
Oui 132 79,5
Non 34 20,5
Total 166 100,0

Bon nombre des enquêtés soit 79,5% ont dit qu’il existe des matériels appropriés pour se protéger contre les affections pulmonaires contre 20,5% qui ont dit non.

Tableau n°12: Antécédent de la consommation d’alcool et du tabac

Consommation de l’alcool fi %
Oui 116 69,9
Non 50 30,1
Total 166 100,0
Consommation du tabac
Oui 91 54,8
Non 75 45,2
Total 166 100,0

A en croire ce tableau, 69,9% des enquêtés consomment l’alcool contre 30,1% qui n’en consomme pas et ensuite 54,8% consomment du tabac contre 45,2% qui ne consomment pas du tabac.

Tableau n°13 : L’influence de l’environnement, la pollution atmosphérique et l’exposition à l’amiante

Influence de l’environnement avec la maladie fi %
Oui 142 85,5
Non 24 14,5
Total 166 100,0
Influence de la pollution atmosphérique dans le CBP
Oui 109 65,7
Non 57 34,3
Total 166 100,0
Influence de l’exposition à l’amiante par rapport au CBP
Oui 134 80,7
Non 32 19,3
Total 166 100,0

Ce tableau cumulé nous indique que 85,5% savent que l’influence de l’environnement a de l’influence sur l’exposition à la maladie ; ensuite 65,7% ont dit que la pollution atmosphérique influence négativement sur la santé et 80,7% ont soutenu que l’exposition à l’amiante constitue un déterminant du développement du cancer broncho-pulmonaire.

3.1.2. ANALYSE BIVARIEE

Tableau n°14 : Relation entre les déterminants des infections  broncho-pulmonaires, l’influence de l’exposition à l’amiante par rapport au CBP, l’influence de la pollution atmosphérique dans le CBP et l’antécédent d’exposition

Déterminant des infections broncho-pulmonaires Antécédent d’exposition Total ddl p
Oui Non
Insuffisance alimentaire 74 0 74
Activité exercée à l’entreprise 52 8 60 40,467 3 ,000
Non-respect de l’hygiène 16 0 16
Exposition à l’amiante 8 8 16
Total 150 16 166
Influence de l’exposition à l’amiante par rapport au CBP
Oui 126 8 134
Non 24 8 32 10,740 1 ,001
Total 150 16 166
Influence de la pollution atmosphérique dans le CBP
Oui 93 16 109
Non 57 0 57 9,259a 1 ,002
Total 150 16 166

Il ressort de ce tableau des différences statistiques très significatives entre les déterminants des infections  broncho-pulmonaires, l’influence de l’exposition à l’amiante par rapport au CBP, l’influence de la pollution atmosphérique dans le CBP et l’antécédent d’exposition, car les chi-carré calculés (40,467 ; 10,740 et 9,259) sont respectivement supérieurs aux chi-carrés tabulaires à 3 et 1 degré de liberté avec p<0,01.

3.2. DISCUSSIONS DES RESULTATS

La majorité des enquêtés soit 95,2% sont du sexe masculin. Ces résultats se justifient par le fait que l’OVD est une structure qui est beaucoup fréquentées par le sexe masculin même si la parité a aussi de la place dans toutes les sociétés.

En ce qui concerne les hommes, cette augmentation est exclusivement due à l’accroissement et au vieillissement de la population ; il y a en fait eu une petite (-3,3%) diminution dans l’actuelle incidence standardisée par rapport à l’âge (risque). Cependant l’incidence standardisée par rapport à l’âge a augmenté de 22% pour les femmes. Cette tendance générale à la hausse masque des disparités considérables entre les pays. Pour les hommes, de nombreuses populations ont désormais passé le pic de l’épidémie de cancer du poumon, et maintenant les taux d’incidence diminuent (par exemple aux États-Unis, (Jemal, A. Chu, C. Tarone,

E., 2001), et dans les pays d’Europe du Nord et de l’Ouest, (Bray, F. Tyczynski, E. Parkin, M., 2004). En revanche, l’incidence et la mortalité augmentent rapidement dans les pays d’Europe de l’Est et du Sud, (Tyczynski, E. Bray, F. Aareleid, T. et al., 2004).

Compte tenu des travaux réalisés au sein de l’OVD, il sied de remarquer que l’OVD recrute les personnels de tout genre et de tout niveau car la qualité du travail au sein de cette structure fait appel à tous les niveaux d’études. Ceci fait que nous ayons trouvé dans notre étude même les sans niveau d’études et une proportion élevée du niveau secondaire.

Etant donné qu’ils sont en job, et ont une rémunération, cela justifie le fait que bon nombre soit des mariés.

Par ailleurs, la littérature souligne que le travail assure l’indépendance et rend l’homme responsable et capable de remplir ses besoins vitaux.

Comme toute société africaine, on assiste tout le temps aux prestations journalières pour des personnes qui rendent compte à un chef dont leur arrivée au service n’est pas le fruit d’un contrat du travail. Cela fait que nous ayons 45,2% des « Tous travaux », ensuite 31,9% des journaliers, suivi de 21,1% de cadre du service et enfin 1,8% travailleur en qualification.

Dans le cadre d’éviter le chômage, bon nombre se déplacent de leur ménage pour aller chercher quelques choses pour faire vivre leur famille.

Signalons par ailleurs, qu’au Congo même les fonctionnaires de l’Etat ne se retrouvent pas malgré leur prestation à bonne et due forme. 122 sujets soit 73,5% gagnent de 101 à 350$, suivi de 26 sujets soit 15,7% qui gagnent moins de 100$ et enfin 18 sujets soit 10,8% gagnent plus de 350$. Ces résultats voudraient mieux dire comme l’a souligné Fayol que chacun dans une action doit gagner selon sa prestation et sa qualification dans le service.

L’OVD n’est pas une entreprise d’aujourd’hui. Tellement qu’il a existé depuis le temps cela fait qu’on ait aussi bien des gens qui ont une ancienneté lointaine.

Il ressort du tableau n°7 que sur 166 personnes enquêtés, 150 soit 90,4% ont déjà été exposé à un facteur associé au cancer broncho-pulmonaire.

Nos résultats témoignent que c’est le service d’asphaltage (goudronnage) qui a un nombre important des sujets de prestation, à 80,1% des enquêtés. La menuiserie dans ce cas est une opportunité pour les Tous travaux et les journaliers en grande partie.

Lorsqu’on travaille dans le service d’asphaltage (goudronnage), ou de menuiserie, on est plus exposé à développer une affection pulmonaire par contact avec soit l’amiante soit la poussière ou débris des utilisations. 74,7% des enquêtés ont reconnu que leurs services de prestation ont de l’influence à la contamination du CBP.

Comme nous l’avons souligné dans l’influence du service, ce tableau vient nous renchérir que certaines personnes travaillant sans protection adéquates ont déjà contacté une affection pulmonaire de tout genre. Nos résultats en citent : sur 56 personnes qui avaient développé une infection pulmonaire, bon nombre avaient cité la tuberculose, l’aspergillose et la bronchite à 9,6% et une faible proportion soit 4,8% avaient cité l’Asthme.

Selon le Docteurclic (2014), il est vraisemblable qu’il existe des prédispositions génétiques liées à une mauvaise capacité d’élimination des substances cancérogènes.

D’autres éléments que le tabac peuvent se surajouter et augmenter le risque : intoxication chronique, souvent professionnelle à diverses substances (amiante, arsenic, nickel, chrome, beryllium, oxyde de fer), émanations de fours à charbon, oxyde de fer, certaines radiations… (Turner, 2014).

Ces expositions chroniques constituent en elles-mêmes un risque, associé à l’insuffisance alimentaire cité à 44,6% des enquêtés.

Il sied de signaler que la poussière à l’origine de bon nombre des maladies dont le cancer broncho-pulmonaire est l’unité centrale. Et elle véhicule bon nombre des germes aériens ou transmissible par l’air. Raison pour laquelle, 69,3% des enquêtés qui ne se protège pas contre la poussière pendant qu’ils font leurs prestations courent aussi un risque élevé que 30,7% qui se protègent contre la poussière.

Il est souhaitable et recommandé que lorsqu’une personne travaille sans protection dit l’OMS, elle s’expose à une grande potentialité des maladies. A cet effet, tout sujet n’usant pas d’un masque de service est exposé au facteur favorisant le cancer broncho-pulmonaire.

L’OVD comme toute autre institution, doit disposer les matériels de protection. Signalons que les personnes journalières, qui prestent sur les rues sont en grande partie protégés.

Depuis une vingtaine d’années, bon nombre d’études l’ont démontré : l’alcool protège de certaines maladies, notamment des maladies cardiovasculaires. Néanmoins, consommer de l’alcool pourrait accroître la probabilité de développer diverses maladies notamment des cancers, des cirrhoses du foie ainsi que des troubles neuropsychologiques. 15, 69,9% des enquêtés consomment de l’alcool contre 30,1% et 54,8% consomment du tabac.

Selon Ludovic Baene (2002), le tabac est le facteur majeur du cancer du poumon. Le risque de cancer bronchique lié au tabac est en rapport avec le nombre de cigarettes fumées par jour et avec la durée d’exposition. Il diminue pendant plusieurs années après l’arrêt du tabagisme mais ne s’annule pas. Ce risque concerne non seulement les carcinomes épidermoïdes (99%) et les cancers à petites cellules (90%), mais également les adénocarcinomes et les carcinomes à grandes cellules (70%).

Ces résultats montrent que bon nombre des prestataires de l’OVD connaissent l’environnement, la pollution atmosphérique et l’exposition à l’amiante comme déterminants du cancer.

Des relations statistiquement très significatives ont été observées entre les déterminants des infections  broncho-pulmonaires, l’influence de l’exposition à l’amiante par rapport au CBP, l’influence de la pollution atmosphérique dans le CBP et l’antécédent d’exposition professionnelle.

TEKETEKE (2014), signale deux différences statistiques très significatives entre les déterminants des infections  broncho-pulmonaires, l’influence de l’exposition à l’amiante par rapport au CBP et le service de prestation, car les chi-carré calculés (43,177 et 13,895) sont respectivement supérieurs aux chi-carrés tabulaires à 6 et 2 degré de liberté avec p<0,01. Et il y a aussi une différence significative entre l’influence de l’environnement avec la maladie et le service de prestation car le x²=6,961 est supérieur au tabulaire à 2 degré de liberté avec p<0,05. Toujours dans son approche, il révèle une différence statistiquement très significatives entre type de pathologie incriminée et Service de prestation, car le chi-carré calculé (23,333) est hautement supérieur au chi-carré tabulaire à 3 degré de liberté avec p<0,01.

  1. CONCLUSION

La présente recherche est une étude descriptive transversale à visé analytique. Et elle se situe dans le domaine de la santé publique, dans sa composante épidémiologie environnementale. Elle a été conduite afin d’identifier les facteurs d’exposition professionnelle associés à la survenue du cancer broncho-pulmonaire et contribuer à la réduction du taux élevé des affections pulmonaires.

Un échantillon de 166 travailleurs de de l’office des Voiries et drainage (OVD) / Kinshasa sélectionnés après avoir appliqué nos critères de sélection a été retenue.

Pour la collecte des données, nous avons recouru à la méthode d’enquête sur terrain et de la technique d’interview face à face en utilisant un questionnaire comme guide d’interview.

Après analyse et traitement des données, nous avons trouvé que 45,2% sont des « Tous travaux », ensuite 31,9% étaient des journaliers, suivi de 21,1% de cadre du service et enfin 1,8% travailleur en qualification. 65,1% ont passé d’une année à 5 ans. 90,4% ont déjà été exposé à un facteur lié à la profession aboutissant à une infection broncho-pulmonaire. 80,1% font l’asphaltage, ensuite 10,2% travaillent à la menuiserie et enfin 9,6% à l’ingénierie. Sur ce qui concerne les facteurs favorisant la survenue d’une infection broncho-pulmonaire, notre analyse nous renseigne que 44,6% ont cité l’insuffisance alimentaire, 36,1% ont cité l’activité exercée à l’entreprise, 9,6% ont cité respectivement l’exposition à l’amiante et non-respect de l’hygiène environnementale.

Ceci nous permet de dire que les déterminants de cancer broncho-pulmonaire sont l’exposition à l’amiante, les facteurs liés à l’environnement, le tabagisme, l’alcoolisme et l’alimentation. Et il existe des relations statistiquement très significatives entre les variables d’intérêt scientifique à cette recherche.


Au vue de ces résultats obtenus, nous suggérons ce qui suit :

  • Aux autorités du ministère de la santé publique
  • De savoir que les travaux réalisés par l’OVD est de l’intérêt communautaire ;
  • D’allouer à ce dernier des matériels nécessaires pour la performance du travail sans risque.
  • Aux responsables de l’OVD
  • De mettre en place tous les matériels indispensables pour garantir la santé des travailleurs
  • D’éduquer les travailleurs sur la protection tant individuelle que collective pour restreindre le taux élevé de cancer broncho-pulmonaire.
  • De s’impliquer dans la sensibilisation de population particulièrement les travailleurs sur l’utilisation des moyens de lutte contre le CBP.
  • Aux travailleurs de l’OVD
  • D’utiliser les masques pendant les prestations pour se protéger contre les différentes maladies dans leurs carrières.
  • Aux futurs chercheurs
  • Qu’une étude similaire soit réalisée au sein d’une autre structure partageant les mêmes caractéristiques pour confirmer et appuyer nos résultats.

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

ABRATT RP, SHEPHERD LJ, SALTON DG.: Palliative radiation for stage 3 non-small cell lung cancer:

ALBAIN KS, RUSCH VW, RICE TW.: Concurrent cisplatin/etoposide plus chest radiotherapy followedby surgery for stages IIIA (N2) and IIIB non-small-cell lung cancer:mature results of Southwest Oncology Group phase II study 8805.

ALBERG, A. Ford, J. Samet, J. (2007) Epidemiology of Lung Cancer, ACCP Evidenced-Based Clinical Practice Guidelines (2nd Edition).Chest. 132:29S-55

APROSPECTIVE study of two moderately high dose regimens.Lung Cancer 1995;

AUGUSSEAU S., MOURIQUAND J., BRAMBILLA C. : Intérêt de la fibroscopie en cytologie bronchique.

Ayélo, A. P., Agodokpessi, G., Dochamou, C., Hinson, A., Fayomi, B., & Gninafon, M. Adénocarcinome broncho pulmonaire dans le secteur cimentier: à propos d’un cas, Bénin, 2010. Bronco pulmonary adenocarcinoma in the cement sector: about one case, Benin, 2010.

BAINS MS, GINSBERG RJ, JONES WG.: The clamshell incision: an improved approach to bilateral pulmonary and mediastinal tumor.

Beghoul, A. (2021). Étude de cibles biochimiques (Hsp et Bcl2) du benzo (a) pyrène responsable du cancer du poumon (Doctoral dissertation).

BEJUI-THIVOCE F., GUERIN JC. : Les examens cytologiques lors de l’endoscopie bronchique :

BOUVENOT G., DEVOLDER B., QUILLEVIN L. : Pathologie médicale, Masson 1994

Bray, F. Tyczynski, E. Parkin, M. (2004) Going up or coming down? The changing phases of the lung cancer epidemic in the 15 European Union countries 1967–1999.Eur J Cancer. 40:96–125

BRECOT JM. , MOLINA T. ; Les pleurésies tumorales secondaires ; La presse médicale mars 2002, Masson, Paris 556-58 brossage et aspiration bronchique

DECLERCQ, H. P. C. Effets des particules en suspension sur la santé respiratoire des enfants.

DOCTEURCLIC (2014), Cancer broncho-pulmonaire, inédit.

DOLL, R. Peto, R. Wheatley, K. Gray, R. Sutherland, I. (1994) Mortality in relation to smoking : 40 year’s observation on male British doctors. Br Med J, 309: 901-911

Durand, B. (2014). Les risques de la pollution atmosphérique pour la mortalité prématurée. Comparaison avec ceux du tabac et ceux de la radioactivité

JEMAL, A. Chu, C. Tarone, E. (2001) Recent trends in lung cancer mortality in the United States. J Natl Cancer Inst. 93:277–283

JEMAL, A. Clegg, X. Ward, E. et al. (2004) Annual report to the nation on the status of cancer, 1975–2001, with a special feature regarding survival. Cancer. 101:3–27

KEITA B. , KONANDJI M. et SANGARE S. Le cancer en milieu hospitalier à Bamako, Médecine d’Afrique Noire 1992, 39.

LOMBARD, R. (2013). Rôle des polynucléaires neutrophiles dans la régulation de la réponse inflammatoire IL-17A lors de l’infection pulmonaire par les mycobactéries (Doctoral dissertation, Université François Rabelais (Tours)).

MARICHALAR, P. (2019). L’affaire des verriers de Givors ou le parcours du combattant des victimes de maladies professionnelles. Délibérée6(1), 78-83.

OUKABLI, M., Rharrassi, I., Damiri, A., Qamouss, O., Chahdi, H., Zoubir, Y., & Albouzidi, A. (2011). Cancers bronchopulmonaires: étude clinique et anatomopathologique. À propos de 163 cas. Journal Africain du Cancer/African Journal of Cancer3(1), 29-35.

PARKIN, M.Pisani, P. Ferlay, J. (1993) Estimates of the worldwide incidence of eighteen major cancers in 1985. Int J Cancer. 54 :594-606

PARKIN, M. Bray, F. Ferlay, J. Pisani, P. (2002) Global Cancer Statistics.CA Cancer J Clin. 55 :74-108

PECHOLIER, G. (1885) Tabac. Emploi médical. Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales (sous la direction de Dechambre, M.A.) 3,15 : 246 – 263. Consultable sur www.bium.univ-paris5.fr/histmed/medica/

QUOIX E., SCHRAUB L. ; Cancers broncho-primitifs : Epidémiologie, Etiologie, Anatomie ; Pathologie, Diagnostic et Traitement. ; Faculté de Médecine ULP-Strasbourg France. Enseignement 2003. Rev. Mal respir 2001, 18, 1590-1595

ROBERT L. keith, (2020), Tumeurs des voies respiratoires, MD, Division of pulmonary Sciences and Critical care Médecone, University of Colorado School of Médecine.

SASCO, A. (2003) Epidémiologie des cancers broncho-pulmonaires primitifs, Revue du praticien, 53: 721-726

SASCO, A.J. (1994) Africa – a desperate need for data. Tobacco Control. 3:281

SCHAFFER KITT; Radiologic evaluation in lung cancer; Chest 1997 112: 235-38 staging of broncho-genic carcinoma, Tabac et grossesse: conséquences chez l’enfant.

TEKETEKE (2014), Déterminants du Cancer Broncho-pulmonaire chez les travailleurs de l’OVD, L2 SAPU, ISTM.Kin.

TURNER MC, (2020), Outdoor air pollution and cancer : An overview of the current evidence and public health recommendations, ACS Journals. CA : A cancer journal for Clinicians / volume 70, issue 6/ p.460-479.

TYCZYNSKI, E. Bray, F. Aareleid, T. et al. (2004) Lung cancer mortality patterns in selected Central, Eastern and Southern European countries. Int J Cancer. 109:598–610

TYE JB. , WARNER KE. , GLANTZ S.A.; Tobacco advertising and consumption, evidence of a causal relationship. World Smoking and Health.

Une étude de 342 malades porteurs de carcinomes bronchiques. Rev. F1 ML Resp 1978:

WHO (1985). Tabac et santé : le rôle des médias. Rapport d’un séminaire-atelier régional de l’OMS pour les pays francophones d’Afrique. Lomé, Togo, 25-30 novembre 1985. Consultable sur www.whqlibdoc.who.int/hq/1985-86/SMO_86_3_fre.pdf

WORLD CANCER REPORT: Rapport annuel 2004, Staging of broncho-genic carcinoma, World journal of surgery 1993.

Déterminants de l’exposition professionnelle au cancer broncho-pulmonaire chez les travailleurs de l’Office des Voiries et Drainage de Kinshasa/RDC

* Corresponding author at: .Alphonse Muninga ATUNGALE, Personnel scientifique à l’Université Pédagogique Nationale (UPN), Membre de la Cellule LMD en Sciences Infirmières/UPN, Directeur des services académiques ISTMM/CEPROMAD Kinshasa, RDC. et Consultant au Centre Africain de Recherche et Developpement (CARDE

E-mail addresses: atungalealphonse@gmail.com

Received 29 June 2022; Accepted 10 July 2022

Available online 15 June 2022

2787-0146/© 2022 IJSSASS Ltd. All rights reserved.

Latest

La famille, à travers une ambivalence entre modernité, traditions, religions et antivaleurs au Sud-kivu

International Journal of Social Sciences and Scientific Studies (2022)...

l’Insertion Professionnelle Des Jeunes Diplomes De l’Enseignement Superieur Et Universitaire

International Journal of Social Sciences and Scientific Studies (2022)...

Newsletter

Don't miss

La famille, à travers une ambivalence entre modernité, traditions, religions et antivaleurs au Sud-kivu

International Journal of Social Sciences and Scientific Studies (2022)...

l’Insertion Professionnelle Des Jeunes Diplomes De l’Enseignement Superieur Et Universitaire

International Journal of Social Sciences and Scientific Studies (2022)...

La Crise Financière Internationale Et Les Risques Encourus Par Les Entreprises Congolaises

International Journal of Social Sciences and Scientific Studies (2022)...