INCOMPATIBILITÉ FŒTO-MATERNELLE ABO DANS TROIS FORMATIONS SANITAIRES DE KINSHASA (RDC) : PROFIL BIOLOGIQUE ET FACTEURS DE MAUVAIS PRONOSTIC

Authors

  • MISUMBA LUFULUABO Angèle Chef des travaux, Institut Supérieur des Techniques Médicales
  • BUSHABU KONGO Albert Assistant, Institut Supérieur des Techniques Médicales
  • Bob SENKER NDIMBA Assistant, Université Pédagogique Nationale
  • PALUKU THEYTHEY Thierry Professeur, Institut Supérieur des Techniques Médicales
  • MVUMBI LELO Georges Professeur Ordinaire, Université de Kinshasa

Keywords:

Incompatibilité fœto-maternelle, Système ABO, Facteurs de mauvais pronostic

Abstract

En vue d’apporter notre contribution à l’étude de l’incompatibilité sanguine fœto-maternelle en RDC et précisément à Kinshasa, nous avions choisi trois formations médicales dans lesquelles nous avons eu à prélever 120 échantillons des couples mères nouveau-nés sur lesquelles nous avons effectué les analyses biologiques précises dont : le groupage sanguin, le test de Coombs direct et le taux  d’hémoglobine.

A l’issue de notre étude, les résultats suivants ont été obtenus : Chez les nouveau-nés, 57% étaient de sexe masculin contre 43% de sexe féminin ; Les données cliniques ont identifiés un ictère néonatal, les données biologiques un taux d’hémoglobine variant entre 8g /dl et 17 g /dl et le test de Coombs direct  positif à 84% ; le groupe sanguin B est représenté à 55,8% et 44,2% de  groupe sanguin A. l’incompatibilité fœto-maternelle est un problème de santé publique mais dont l’ampleur et les facteurs de risque en RDC ne sont pas évalués. Ainsi, nous retenons le groupe sanguin O de la mère, le groupe sanguin A ou B du nouveau-né, le taux d’Hg bas chez le nouveau-né, le Test de Coombs direct  positif  chez le nouveau-né et l’apparition de l’ictère dès le deuxième jour après la naissance  comme étant  des facteurs de mauvais pronostic qui annoncent une incompatibilité fœto-maternelle ABO. Cette étude montre que les manifestations cliniques d’incompatibilité sanguine fœto-maternelle sont plus fréquentes dans le système ABO et plus sévères chez les nouveau-nés de groupe sanguin B et A.

 

To contribute to the foeto-maternal blood incompatibility in DRC, mostly in Kinshasa, we have picked up three medical structures in which we got 120 blood specimens from mothers and their newborns. The biological analysis made on
those specimens are blood grouping, direct Coombs test, hemoglobin rate, and mother parity.
At the end of the study,57% were male,43% were female, biomedical data show a hemoglobin rate between 8 g/dl and 15 g/dl, and all had neonatal jaundice.
The direct Coombs test was positive at 84%,54% of newborns had B blood group, and 44,2 % had A blood group. So, the O group for the mother, the A or B blood group of the father, the low hemoglobin rate in newborns, the positive test of direct Coombs in newborns, and the presence of jaundice from day two of life are considered factors of bad prognostic of an ABO foeto-maternal incompatibility.

At the end of the therapeutic following, we consider that the phototherapy treatment is better in emergency for the case of ABO foeto-maternal incompatibility. These studies show that clinical symptoms of ABO foeto-maternal incompatibility are frequent in the ABO system and more severe in newborns of the B and A blood groups.

Keywords: Foeto-maternal incompatibility, ABO system, Bad prognostic factors.

Published

2022-07-16

How to Cite

Angèle, M. L., Albert, B. K., NDIMBA, B. S., Thierry, P. T., & Georges, M. L. (2022). INCOMPATIBILITÉ FŒTO-MATERNELLE ABO DANS TROIS FORMATIONS SANITAIRES DE KINSHASA (RDC) : PROFIL BIOLOGIQUE ET FACTEURS DE MAUVAIS PRONOSTIC. International Journal of Social Sciences and Scientific Studies, 2(4), 630 - 635. Retrieved from https://ijssass.com/index.php/ijssass/article/view/70

Most read articles by the same author(s)